Vérification de la théorie de la Relativité Générale

vendredi 29 septembre 2006

La quatrième phase du processus créatif, la vérification, est une étape cruciale et délicate puisque la théorie doit être en accord avec les observations. Cessant d’être purement spéculative, la théorie devient alors efficace. Bien souvent ces vérifications sont partielles ou des faits nouveaux viennent infirmer la théorie.

Tel n’ est pas le cas pour la Relativité Générale puisque l’équipe du professeur Kramer vient de vérifier l’ exactitude des prévisions d’ A. Einstein. On sait qu’ un des éléments fondamentaux de la théorie de la Relativité Générale par rapport à la physique de Newton est l’ abandon de l’espace absolu pour un espace-temps qui tient compte du temps que la lumière met à parcourir entre deux évènements désormais jamais simultanés. Pour vérifier la théorie einsteinnienne, l’équipe du professeur Kramer a utilisé le pulsar binaire PSR J0737-3039A/B qui émet des impulsions radio très régulières comparables au "tic-tac" d’une horloge jouant ainsi le rôle d’ horloge cosmique. L’ espace-temps est déformé par la grande masse du pulsar qui produit une onde gravitationnelle. De ce fait, les faisceaux de neutrons du pulsar binaire prennent un retard conforme aux calculs théoriques faits à partir de la fréquence des impulsions.

Mots-clés : Vérification, Astronomie, pulsar, Relativité