L’aromathérapie guérit par hasard !

vendredi 3 avril 2009

C’est en 1928, qu’un chimiste français, R.M. GATTEFOSSE, ressuscite l’aromathérapie par accident : sa main, brûlée par une explosion, est plongée par réflexe dans le premier « liquide à portée de main ». Elle guérit si vite et sans trace ou infection résiduelle qu’il s’intéressa aux propriétés de ce liquide : une huile essentielle de lavande.