Aucun signifiant ne désigne tous les autres

dimanche 24 mai 2009

Une des propriétés des langues est de pouvoir parler d’elles-mêmes. Ainsi le sens d’un mot peut être donné par d’autres mots. Et ces autres mots à leur tour peuvent être définis par d’autres mots et ainsi de suite à l’infini. Mais utiliser tous les mots d’une langue ne garantit pas de pouvoir exprimer tous les sens possibles puisque le sens est donné par les utilisateurs de ces mots. Or ces usagers de la langue que les linguistes appellent les locuteurs utilisent les mots en particulier pour s’assurer d’une réalité commune qui, elle, dans l’absolu, n’existe pas.