Un médicament pour diabétique prometteur pour le cancer

vendredi 12 juin 2009

On se trouve en présence d’une découverte (parue dans la revue Nature datée du 3 juin ). non pas d’une molécule nouvelle - la metformine largement prescrite aux diabétiques n’est loin d’être un nouveau médicament ! - mais d’une relation nouvelle entre une (ancienne) maladie et un (ancien) médicament.

JPEG - 21.4 ko
Lymphocyte T
La metformine traitant le diabète agit sur la mémoire immunologique des lymphocytes T

Ainsi, le Dr Russell Jones, professeur adjoint au Centre Goodman de recherche sur le cancer et au Département de physiologie de la Faculté de médecine de McGill (Canada), ainsi que de Yongwon Choi, professeur de pathologie et de médecine biologique et de la post-doctorante Erika Pearce de l’Université de Pennsylvanie (Etats-Unis) ont établi chez la souris, que la metformine augmente l’efficacité des lymphocytes T (Globules blancs) du système immunitaire et par voie de conséquence, l’efficacité des vaccins antiviraux et anticancéreux. La découverte de cette propriété nouvelle de la metformine n’est en fait que le signe tangible d’un point commun entre les 2 maladies rarement corrélées de cette manière : le dérèglement du métabolisme des cellules à la fois dans le diabète et le cancer induit des modifications du système immunitaire. Il n’est pas étonnant par conséquent que les médicaments antidiabétiques agissant sur le métabolisme cellulaire en augmentant la mémoire des lymphocytes T stimulent également le système immunitaire.

Mots-clés : Médecine, Diabète, cancer, Lymphocytes, fécondation croisée