Représentation de la réalité ou de la pensée ?

lundi 29 juin 2009

On le sait : les hommes du néolithique décoraient déjà par incision ou impression leurs céramiques de motifs répétitifs représentant leur réalité.

JPEG - 175.8 ko
Poterie néolithique décorée
Bien que non tournées, les poteries néolithique portent des décorations prélude à l’inscription de marques ou d’estampes

Pour l’impression, les hommes du Néolithique utilisaient des poinçons circulaires ou ovales , des coins à front triangulaire ou rectangulaire et des peignes à dents multiples. Ils pouvaient également imprimer des motifs simples au doigt ou à l’ongle, à la spatule à front plat. Pour l’impression roulée, des roulettes composites nouées, des cordelettes torsadées et des fibres plates nouées étaient employées. Quant à l’impression pivotante, elle est effectuée à l’aide d’une coquille de cardium, d’une coquille à bord lisse ou d’une spatule à front courbe.

JPEG - 21.7 ko
Vase néolithiqe décoré
Décoration simple d’un vase néolithique (Ouest et Sud Ouest de la France

L’incision se pratiquait à l’aide d’outils à pointes mousses et aiguës.
Ainsi, leurs objets n’étaient pas qu’utilitaires mais également possèdaient une fonction figurative, c’est-à-dire de lien social.

JPEG - 85.4 ko
Poterie néolithique funéraire Majiayao
Décoration anthropomorphe abstraite Ma-Chang -Nord Ouest de la Chine (2600-2300 av JC).

La poterie funéraire ci-dessus associe la tête (col de la jarre) au corps stylisé qui laisse penser que le potier, hormis ses préoccupations utilitaires, possédait la faculté de distinguer la réalité telle qu’il la percevait de la représentation que son oeuvre en donnait. Cette stylisation des motifs, à n’en pas douter, était certainement appréciée de ses congénères.
L’ancêtre des pictogrammes servaient ainsi à fixer des conventions. Ce n’est que plus tard, lorsque les hommes sauront écrire que les images stylisées noteront non plus les objets de la réalité mais ce que l’homme en pensaient à l’aide de mots. Est-ce à dire que la créativité humaine ne prit son essort que lorsque la notation ne concernait plus seulement les objets mais les sons les évoquant ?

Sources :
Poteries décorées

Mots-clés : Préhistoire décoration, écriture, représentation, convention, réalité