La première moto volante !

dimanche 19 juillet 2009

Véhicule du futur

L’automobile du futur est déjà un hybride d’une voiture et d’une moto ou tricycle. D’un point de vue fonctionnel, on peut écrire :

+

=

Mais un autre hybdride vient d’être concu : la moto volante, le Pal-V. On monte sur une moto un gyrocoptère [1], de telle sorte que la vitesse de propulsion vers l’avant (env. 180km/h) soit suffisante pour faire naître une portance de décollage. Le nouvel engin se pose sur quelques mètres mais, comme les ULM, exige une piste de décollage de 180 m environ :

+

Autogire ou gyrocopter

=

Le Pal V : une moto volante

Moto volante ou Pal-V

Mots-clés : hybridation, économie d’énergie

(Information aimablement communiquée par Abar)


[1Le rotor du dessus d’un hélicoptère sustente l’appareil tandis que le rotor arrière stabilise ses mouvements horizontaux. De ce fait, l’hélicoptère peut voler en position stationnaire. Le gyrocoptère dépourvu de rotor arrière a besoin d’une propulsion vers l’avant. Il est capable de monter et descendre à la verticale.