Cancer et lymphocytes T paralysés

jeudi 8 octobre 2009

L’équipe de David Klatzmann (UPMC/CNRS/Inserm) dans le Journal of Clinical Investigation remet totalement en cause le concept d’une "immunosurveillance" du cancer. A l’inverse d’une idée admise, notre système immunitaire n’élimine pas les cellules tumorales dès leur formation. L’équipe vient de démontrer qu’au contraire le rôle destructeur des corps étrangers des lymphocytes T effecteurs est inhibé par les lymphocytes T régulateurs chargés de protéger nos tissus d’une attaque par le système immunitaire. Dès l’apparition d’une tumeur, il s’y concentrent paralysant les lymphocytes T effecteurs.
Encore un exemple de mise en question des idées admises !


Sur le Web : Inserm