Le téléphone mobile soignerait la maladie d’Alzheimer !

samedi 9 janvier 2010

Une idée admise controversée

Expérimentant sur des souris normales ou génétiquement modifiées pour développer des anomalies de type Alzheimer, Gary Arendash et ses collègues de l’équipe de chercheurs de l’université de la Floride du Sud (Etats-Unis), de l’université médicale de Saitama (Japon) et de l’université médicale de Dalian (Chine) ont eu la surprise de constater que leurs idées recues étaient infirmées par l’expérience. Ils apportent la preuve qu’une exposition à long terme ( deux fois une heure par jour de sept à neuf mois ) à un champ électromagnétique (CEM) directement associé à l’utilisation d’un téléphone mobile (918 MHz ; 0,25 W/kg) entraîne un bénéfice cognitif (Journal of Alzheimer’s Disease du 6 janvier).

JPEG - 24.6 ko
Téléphones portables
Les effets des ondes électromagnétiques sur les utilisateur de téléphones portables sont, pour une grande part, inconnus

Des causes incertaines de l’anomalie

Reste à expliquer cette anomalie ! Pour l’instant, la suppression de l’agrégation des plaques amyloïdes en partie responsable de la maladie est évoquée ; l’activité des neurones et de leur température de 1 degré des souris exposées est également une cause probable des effets positifs de l’exposition aux ondes des téléphone portables. Encore ne s’agit-il que de résultats obtenus sur ... des souris !