Des bouts de soleil à portée de mains ?

vendredi 5 février 2010

En marche vers l’avenir de l’humanité

Le projet ITER, on le sait, suscite un intérêt majeur pour le défi énergétique du XXIème siècle. Grâce à la fusion nucléaire, inverse de la fission actuellement maitrisée, l’humanité peut envisager de l’énergie propre en quantité quasi-illimitée. Rien de moins que des morceaux de Soleils à portée de mains sur terre !

JPEG - 22.7 ko
Fission nucléaire
Bombardé par un neutron, l’atome d’Uranium se scinde

Fission : Uranium + neutron —> chaleur + neutrons

Fusion : Deuterium + Tritium —> chaleur + hydrogène

JPEG - 9 ko
Schéma de la thermofusion par rayon laser
Des rayons lasers entrent par les 2 extrémités d’une capsule : à l’intérieur, la boule atteint des températures qui permettent d’envisager la fusion nucléaire (Lawrence Livermore National Laboratory)

"Dans le domaine de la fusion par confinement inertiel, les chercheurs du "National Ignition Facility" (NIF) ont réussi à franchir pour la première fois la barrière d’un mégajoule avec plus de 111 millions de degrés Celsius, en concentrant 192 rayons laser de grande puissance dans un tube pas plus grand qu’un taille-crayon, rempli de deutérium et de tritium, deux isotopes naturels légers d’hydrogène". [1]

GIF - 25.2 ko
Fusion nucléaire
La fusion du deutérium et du tritium produit une énergie propre sur terre comme au coeur des étoiles ou de notre soleil