Le proton est plus petit

lundi 26 juillet 2010

La taille du proton mise en doute

JPEG - 72.7 ko
Détermination du rayon du proton
Pour déterminer le rayon du proton la lumière invisible du laser infrarouge est convertie en un laser de lumière verte. (PSI/A. Antognini und F. Reiser)

Une équipe de recherche internationale à l’Institut Paul Scherrer PSI, à Villigen, en Suisse vient de montrer que le proton est plus petit que l’on ne pensait. Ainsi, les calculs de l’électrodynamique quantique relativiste sont maintenant à revoir ainsi que la constante de Rydberg,

JPEG - 11.3 ko
De l’atome aux quarks
Et pourtant l’atome a été scindé en particules !

Par substitution d’un muon à un électron, 200 fois plus léger que le muon, la précision des mesures du rayon du proton a été améliorée d’autant. La trajectoire des muons en quantité suffisante est calculée grâce à un rayon laser approprié. La substitution s’écrit :

A= "Le muon substitué à l’électron améliore la mesure du rayon du proton"

JPEG - 32.1 ko
Particules subatomiques
Les muons parmi les particules subatomiques

On a là l’exemple d’une grandeur physique fondamentale dont la mise en doute n’a été possible que grâce à une coopération entre de nombreux instituts [1]utilisant les ressources en muons de Institut Paul Scherrer de Villigen ( Suisse ). Ainsi une amélioration technique engendre un gain de précision ainsi qu’une remise en question des données pourtant parfaitement admises.

Sources :

Tableaux des particules

The size of the proton", Nature 466, 213-216 (8 July 2010)

l’institut de recherche sur les lasers de Stuttgart


[1- Institut de physique des particules, Ecole polytechnique fédérale EPF de Zurich, Suisse
- Institut Max-Planck d’optique quantique, Garching près de Munich, Allemagne
- Laboratoire Kastler Brossel, Paris, France
- Departamento de Fisica, Universidade de Coimbra, Coimbra, Portugal
- Institut de recherche sur les lasers, Université de Stuttgart, Stuttgart, Allemagne
- Dausinger & Giesen GmbH, Stuttgart, Allemagne
- Département de physique, université de Fribourg, Fribourg, Suisse