Déplacement de cible dans la lutte anti-bactérienne

mercredi 4 avril 2007

La méthode [1] de lutte contre les maladies infectieuses causées par les bactéries est connue depuis l’ apparition des antibiotiques : il s’ agit de tuer les bactéries par attaque directe. [2]L’équipe du Pr. Pradeep Singh [3] de l’Université de Washington a envisagé une autre stratégie : entraver indirectement le développement de la bactérie par action sur son environnement. Des bactéries résistantes comme "Pseudomonas aeruginosa"ont besoin de fer pour croître. En minant par le gallium le fer. les chercheurs ont fait disparaître la bactérie et ses effets dévastateurs. En quelque sorte, la bactérie ou voile bactérien, dans cette méthode de lutte n’ est pas directement inquietée mais est laissée sans vie faute de nutriments essentiels.


[1Mireille Guyader, attache-sdv.mst@consulfrance-losangeles.org - Peggy Rematier, deputy-sdv.mst@consulfrance-sanfrancisco.org