De vieilles méthodes modernisées !

samedi 9 juin 2007

Un anti-moustique puissant

A coté du diéthyl-toluamide (DEET), sous-produit de l’industrie pétrochimique, les populations locales utilisent traditionnellement une plante indigène, Lippia javanica, dont les branches fraîchement coupées peuvent être passées sur la peau, placées à l’entrée des zones habitées ou brûlées.
Le Council of Scientific and Industrial Research (CSIR) a donc cherché à analyser puis à tester les huiles essentielles de Lippia javanica. Elles ont été incorporées dans des bougies comparées aux bougies à la citronnelle. La proportion de moustiques repoussés atteint 98% dans le cas de l’huile de Lippia javanica contre 40% pour la citronnelle.
De plus, un accord a été passé avec les porteurs de savoirs traditionnels pour partager les éventuels bénéfices.

Mots-clés : Mise à jour