Les idées admises devenues inadmissibles !

vendredi 29 juin 2007

Combien d’idées admises faisant pourtant l’objet d’ un large consensus ont été remises en question !
Celle de la nature des êtres vivants comme les vaches qui sont des vaches parce que constituées de molécules de vaches, rèvèlant après la découverte de l’ ADN une unité plus vaste du monde vivant désormais constitué de quelques molécules fondamentales pour tous les êtres vivants ( vaches comprises) . C’ est la révolution biologique propre au XXIème !
Après ce profond changement de perspective, le génome humain était séquencé dès 2003. L’ADN humain est composé de 3,3 milliards de paires de bases mais seul 1,5% de ce potentiel serait utilisé pour la synthèse des protéines de l’organisme tout entier. Le reste du génome, soit 3,25 milliards de paires de bases, était considéré jusqu’alors comme de "l’ADN poubelle" ! De nouvelles recherches ont cependant montré que même les ADN non codants sont transformés en ARN. Des études ont par ailleurs montré qu’ à partir d’un même gène plusieurs protéïnes - et non pas une seule - pouvaient être produites. L’ immense masse des gènes de l’ ADN-poubelle aurait en définitive un rôle de régulation d’ où les nouvelles perspectives thérapeutiques. L’ eau du bain avait été jetée un peu trop vite. C’ est désormais sur elle cessant d’ être poubelle que se porte l’ attention des chercheurs et non plus uniquement sur le bébé du bain ( les gènes ) !