Crowdsourcing : les entreprises font appel à des sources externes !

vendredi 14 mars 2008

On le savait déjà : bien des idées ne sont réalisées que si leur auteur s’implique dans le processus d’innovation. Sinon, faute d’innovateurs, combien d’ idées pourtant viables restent dormantes dans les tiroirs des agences de brevets ? D’où une floraison, ces dernières années, d’ incubateurs qui, soit dit en passant, ne correspondent pas à la phase d’incubation de l’ idée d’ origine mais à la phase de mise en oeuvre de l’ idée sur le marché, donc, bien après la vérification de la validité de l’ idée.
Pour les entreprises elles-mêmes, la mise en place d’ une innovation semble de plus en plus faire appel à une structure externe à l’ entreprise. Ainsi, début 2007, s’ouvrait à La Jolla, Californie, le premier incubateur issu de Pfizer : The Pfizer Incubator, TPI. Cet incubateur unique en son genre est destiné entre autres à stimuler l’innovation chez Pfizer.
Un autre pas vient d’ être franchi : les entreprises utilisent de plus en plus le "crowdsourcing " qui donne la parole aux masses. C’est aux internautes de mettre en relation différentes entreprises ou de faire des propositions. Ceux qui présentent le meilleur projet sont récompensés par des sommes conséquentes.

Quelques sites :
- Site web de Kluster
- Site web de Innocentive
- Site web de Cambrian House

Source
Putting innovation in the hand of a crowd