De l’espace aux sous-marins :élimination de CO2

samedi 5 avril 2008

Pour la station spatiale internationale ISS, la société Astrium a développé un procédé novateur de régénération du dioxyde de carbone (CO2). La respiration des astronaute dégage du CO2 nocif à haute concentration et qui, par conséquent, doit être èvacué. Le procédé d’élimination concerne non seulement le CO2 mais également d’ autres substances toxiques. Il fonctionne à basse énergie, sous faible encombrement dans des conditions de confinement spatial.
Il était donc tout à fait approprié pour le traitement de l’ air des sous-marins, tels que les “Barracuda” qui en seront équipés dans les prochaines décennies. A l’ avenir, le même procédé peut être utilisé pour les avions ou autres véhicules terrestres à atmosphère confinée. Encore un exemple de transfert de technologie !



Toutes les brèves du site