Un même principe appliqué à deux réalisations

vendredi 27 juin 2008

Selon le premier principe de la thermodynamique, la production d’énergie est liée à une différence de niveau énergétique. Deux applications différentes ont été mises au point ces derniers temps : la tour solaire et l’usine géothermique.
La tour solaire prototype de 194 mètres de hauteur a produit entre 1981 et 1989 une puissance de 50 kwatts. La différence de température de l’ air (chaud) s’engouffrant à la base de la tour et l’air (plus frais) en altitude où il s’échappe fait tourner des turbines.

JPEG - 126.9 ko
Schema d une Tour solaire
L’air par convection alimente les turbines de la tour solaire

Une première "Tour solaire" existe en Espagne, à 150 kilomètres au sud de Madrid, dans la région de la Mancha, patrie de Don Quichotte. Cette tour prototype, d’une hauteur de 194 mètres et réalisée avec des fonds du Ministère ouest-allemand de la recherche et de la technologie, a fonctionné entre 1981 et 1989. La puissance produite atteignait 50 kilowatts.
A Soultz-sous-forêts, La chaleur géothermale est tirée de l’eau, pompée à 5 000 mètres de profondeur. Cette eau est réinjectée dans le sous-sol après utilisation, dans un cycle permanent, sans incidence sur l’environnement.
La centrale électrique produit 1,5 MW, injectés sur le réseau d’Électricité de Strasbourg, et suffit à alimenter un village de 1500 habitants.