Bicentenaire de la naissance de L. Braille (1809-1852)

mardi 20 janvier 2009

Comme on le sait, L. Braille est l’inventeur du système d’écriture et de lecture des malvoyants et aveugles.

JPEG - 8.6 ko
L. Braille (Portrait)
L. Braille n est pas seulement l inventeur du système de notation qui porte son nom !

A l’occasion du bicentenaire de sa naissance, (4 janvier 1809) de nombreux aspects de son invention ont été remarqués. Sa manière d’utiliser son handicap de manière positive est signe d’ une vitalité hors pair. On se rappelle que L. Braille apprit vers 1819 - la valeur n’attend pas le nombre des années puisque Braille a 10 ans - l’ existence du système de communication de C. Barbier de la Serre utilisé par les militaires pour communiquer en silence la nuit. Comparable à la sténographie, c’est un système sonographique qui représente les sons à l’aide de 12 points. Malgré son indéniable ingéniosité, ce système ne satisfait pas L. Braille - insatisfaction bien connue des inventeurs- qui cherche à l’adapter aux aveugles et à le simplifier. D’un système sonographique, L. Braille passera à un système alphabétique avec l’immense avantage d’être facile à apprendre par tous les malvoyants. Le transfert de technologie des militiaires aux aveugles s’ écrit :

Sonographie = alphabet

vision nocturne = nuit dans laquelle les aveugles sont plongés

Vision (resp. de 80 % de nos perceptions) = sens tactile

JPEG - 9.1 ko
Document en Braille de 1841
L’invention de L. Braille permet aux aveugles de compenser leur déficit visuel par une lecture tactile

La description de l’invention date de 1829 - L. Braille a alors 20 ans ! -
 [1]

Louis Braille : le jeune surdoué inventeur d’une écriture pour les aveugles
Avec Yves Pouliquen, de l’Académie française (émission de l’Académie Francaise du 4 mars 2010)

MP3 - 18.1 Mo

Mots-clés : Invention, Objet insatisfaisant, Tansfert de technologie


[1Procédé pour écrire les paroles, la musique et le plain-chant au moyen de points, à l’usage des aveugles et disposés pour eux, par Louis Braille, répétiteur à l’institution Royale des Jeunes Aveugles.