C’ est à Nicolas Appert qu’ on doit la première pasteurisation !

dimanche 31 décembre 2006

Nicolas Appert, cuisinier-confiseur de son métier, insatisfait de la conservation des aliments
salés, séchés, fumés et confits de son époque met au point en 1795 le procédé qui porte son nom : l’ appertisation. Il consiste à chauffer au bain-marie des bouteilles remplies à raz-bord puis à les boucher hermétiquement. De cette manière, il parvient à conserver en plein été du lait pendant plus de 2 semaines. Mais avant les travaux de Pasteur sur les organismes microbiens responsables des fermentations, la société du temps de N. Appert était incapable de déterminer qui, de la chaleur ou de la fermeture hermétique était responsable d’ une aussi longue conservation ! Bel exemple de résultats empiriques connus avant leur explication théorique.

Mots-clés : Pasteurisation, Invention, Théorie